Tetris & Interrogatoires

Leave a comment Standard

30 décembre 2013

Je me dirige vers l’ambassade malienne situé à Dakar. Je n’ai fait aucun visa avant mon départ et c’est à chaque fois une véritable aventure aux postes frontières ou aux ambassades. J’ai entendu parler du “visa de courtoisie” et j’me suis dis que ça serrait top de l’obtenir car il est gratuit contrairement aux autres. Je négocie et j’essaie d’être convainquant. J’explique mon voyage, mon parcours et du fait que je prends des photos pour une future expo. Le refus est catégorique. Je paie.

13 janvier 2014 

Je suis en Guinée Conakry, Labé pour être précis. C’est fou comme certaines villes ou régions peuvent nous faire penser à d’autres endroits qu’on a eu l’occasion de visiter. Le climat, l’atmosphère ou encore l’ambiance qui y règne.  Dans ce cas ci, Labé m’a fortement fait penser à Dharamshala, une ville dans le Nord de l’Inde, où vit le Dalaï Lama. J’ai eu la chance immense de le voir dans son propre temple pour le Losar (nouvel an tibétain).

J’ai trois mois pour parvenir à Kinshasa et je ne peux donc pas trop trainé. Je prends un “taxi 7 places”. A vrai dire, on était douze dans cette peugeot 505 break qui a défié le temps. (je reviendrai sur les personnes qui s’y trouvaient une autre fois). 24 heures de route dans ces conditions, c’est ultra fatigant car on est en entassé et en formation “Tetris”. Vous vous souvenez de ce jeu ? Celui où on doit aligner rapidement des formes différentes et aléatoire dans un espace défini.

Il est 2h00 du matin, on est arrivé à la frontière malienne et on doit attendre le lever du soleil,  pour que les douaniers nous laissent passer. Tout le monde descend du véhicule surchargé, je fais comme les autres. Le chauffeur démarre et disparait dans la brume avec nos affaires. Personne ne réagit, ça doit être normal, on va surement le retrouver le matin. Chacun se trouve une petite place dans la rue pour dormir, à même le sol. Je suis fatigué, je cache mon appareil photo et mon passeport sous mon pull et je m’endors. Je me réveille au première lueurs du soleil et je reconnais une des personnes avec qui j’ai fait la route. Il me dit que le chauffeur a passé la frontière, on doit le rejoindre rapidement.

Au poste frontalier, on me demande la raison de ma visite au Mali.

Tourisme ! – C’est ce que je réponds spontanément à chaque fois.

Ah bon ?! Et pourquoi il est indiqué “reportage” ?! Suivez-moi !

Image

A l’ambassade de Dakar, le mec qui s’occupe des visas a eu la merveilleuse idée de me placer un visa de reporter pour le Mali, un pays en guerre pour le moment.

Je la suis et je subits un interrogatoire, long et fatiguant. On me laisse passer mais à chaque check point j’ai droit à un nouvel interrogatoire. Pouce en l’air.

Note à moi-même : ne plus parler de photos aux ambassades.

Burkina Fasso J-1 (Motif du séjour : tourisme)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s